Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Ardud

Ardud

Ardud est une ville roumaine du comté de Satu Mare, dans la région historique de Transylvanieet dans la région de développement du Nord-ouest.

La ville d'Ardud est située au centre du judeţ, au point de contact entre la plaine du Someş et les collines de Codru, sur la Sărătura, affluent de la rive gauche du Someş, à 19 km au sud de Satu Mare, le chef-lieu du judeţ.

La municipalité est composée de la ville d'Ardud elle-même et des villages suivants: Ardud-Vii, Baba Novac, Gerăuşa, Mădăras et Sărătura.

La première mention écrite de la ville d'Ardud date de 1215 sous le nom de Herdeud. Les autres villages apparaissent au Moyen-Âge (1366 pour Mădăras, 1411 pour Sărătura, 1424 pour Gerăuşa) tandis qu'Ardud-Vii et Baba Novac sont cités au XXe siècle (1913 et 1932).

La ville, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire. Elle a été un fief de la famille Dragfi. En 1481, Bartolomeu Dragfi, voïvode de Transylvanie, fait construire le premier château qui devient vite une des plus puissantes forteresses du nord de la principauté.

À l'époque de la Réforme, la ville devient l'un des principaux centres du protestantisme en Hongrie et, en 1545, s'y tient le premier synode hongrois.

La ville devient au XVIIIes iècle la propriété de la famille Károlyi qui encourage l'immigration de colons souabes.

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Ardud intègre le comitat de Szatmár (Szatmár vármegye).

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la ville rejoint la Grande Roumanie au Traité de Trianon. Ardud est alors un chef-lieu d'arrondissement (plaşa) du judeţ de Satu Mare.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944, période durant laquelle sa communauté juive est exterminée par les nazis. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale au traité de Paris en 1947.

La commune rurale d'Ardud a obtenu le statut de ville en 2003.

Lieux et Monuments:

  • Ardud, ruines du château construit au XVe siècle, remanié au XVIIIe siècle par Alexandru Károlyi et réaménagé à la fin du XIXe siècle dont il ne reste qu'une tour néogothique de 1896.
  • Ardud, église catholique de 1482, construite en style gothique, restructurée en 1860 après un tremblement de terre, rénovée en 1959.
  • Mădăras, église orthodoxe des Sts Archanges de 1832.
  • Mădăras, église catholique de 1859.