Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Botoşani

Fișier:Stema Botosani 2010.png Botoşani

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/ro/thumb/1/16/Botosaniphoto1.jpg/796px-Botosaniphoto1.jpg

Botoşani est le chef-lieu du comté de Botoşanien Roumanie.

Située au nord-est de la Roumanie, entre la plaine de Moldavie et le plateau de Suceava, à une altitude de 170 m au-dessus du niveau de la mer Noire.

Limité au nord par le ruisseau Sitna et son affluent Luizoia et à l'est par le ruisseau Dresleuca avec son affluent, le plateau de Botoşani semble suspendu entre deux profondes vallées en pente douce au nord et plus abrupte au sud. La pente générale du plateau est orientée nord-est / sud-est, conformément à la pente du réseau hydrographique.

La municipalité couvre 4 135,41 ha, dont 1 910 ha en zone urbaine.

Les vestiges archéologiques sont les témoins d'une vie sociale depuis les premiers âges des temps les plus reculés : un trésor constitué de vases et de monnaies d'argent datant du IVe siècle est conservé au musée de l'Histoire de Moscou.

Ainsi, la première mention de la ville de Botoşani se trouve dans la Chronique de Bistriţa et fait référence à une incursion tatare : « Il est écrit dans notre chronique que dans les années 6947 (1439), le 28 novembre, est entrée dans le pays une armée tatare qui a pillé et brûlé jusqu'à Botăşani ».