Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Caracal

Fișier:Coa Caracal OT RO.png Caracal

Caracal est une municipalité et une ville roumaine du judeţ de Olt, dans la région historique de Valachie et dans la région de développement du Sud-ouest.

La ville de Caracal est située dans le sud-ouest du judeţ, à la limite avec le judeţ de Dolj, dan sla plaine roumaien (Câmpia Romanaţului), entre l'Olt et le Jiu, en Petite Valachie (Olténie). Elle est 44 km au sud de Slatina et à 54 km au sud-est de Craiova.

La légende raconte que Caracal tirerait son nom de l'empereur romain Caracalla. Il est plus vraisemblable que son nom vienne des mots coumans kara (noir) et kral (forteresse). Une troisième hypothèse attribue le nom de Caracal au nom turc d'origine du caracal (karakulak, l'animal).

La ville aurait été fondée par l'empereur romain Caracalla, bien que l'abandon de la Dacie par les Romains au IIIe siècle rende cette hypothèse difficile à défendre.

La première mention écrite de la ville date du 17 novembre 1598 dans un document émanant de la chancellerie des princes de Valachie à Târgovişte.

Caracal, située au centre d'une très riche plaine agricole, a été de tout temps, une ville de marché et un centre de commerce. Au XIXe siècle, elle devient un centre administratif avec la création du judeţ de Romanaţi dont elle restera le chef-lieu jusqu'en 1950 et à la disparition de ce judeţ.

Durant la période communiste, elle devient un centre industriel (textiles) et une très importante base militaire.

En 1994, elle obtient le statut de municipalité.

Lieux et Monuments:

  • Parc Constantin Poroineanu ;
  • Maison mémorielle de Iancu Jianu, célèbre chef de Haïdouks du début du XIXe siècle ;
  • Centre de la ville aux nombreuses constructions fin XIXe siècle début XXe siècle comme le Palais de Justice (1896), l'Hôtel de VIlle, le Théâtre National (de style éclectique), de nombreuses maisons.