Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Copşa Mică

Fișier:Coa copsamica ro.png Copşa Mică

Copşa Mică est une ville du comté de Sibiu, en Transylvanie, Roumanie. Elle se situe au nord de Sibiu, 33 km à l'est de Blaj, et 12 km au sud-ouest de Mediaş.

La ville est connue comme l'une des plus polluées d'Europe dans les années 1990, en raison des émissions de deux usines. L'une, ouverte de 1936 à 1993, produisait du noir de carbone pour les teintures. Ses émissions ont pollué la zone pendant près de soixante ans, déposant de la suie sur les maisons, les arbres, les animaux, et tout ce qui se trouvait dans les environs. Les taches laissées par ces décennies de dépôts sont toujours visibles.

L'autre source de pollution, moins visible mais dont les effets sont encore plus grave sur la santé des résidents, était Sometra, un haut fourneau dont les émissions ont contribué à augmenter significativement l'incidence des maladies respiratoires et de l'impuissance sexuelle, ainsi qu'à abaisser l'espérance de vie neuf ans sous la moyenne roumaine. Le chanteur Denez Prigent a consacré une chanson, Copsa Mica, à la situation des habitants de la ville, forcés à travailler dans cette usine qui les tue.