Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Hunedoara

Fișier:ROU Hunedoara COA.jpg Hunedoara

Hunedoara est une ville du judeţ de Hunedoara, en Transylvanie, Roumanie.

La ville se situe dans une zone collinaire, au pied des Monts Poiana Ruscă, à 19 km de Deva. Elle est arrosée par la rivière Cerna.

Jusqu'au XVIIe siècle, Hunedoara a été privilégiée, grâce à Iancu de Hunedoara et à ses descendants,

Elle a été marquée par la révolution industrielle à partir de la moitié du XVIIIe siècle.

Tourisme:

  • Château de Hunedoara; La première fortification bâtie sur l'actuel emplacement du Château des Corvins date de la fin du XIVe siècle ou du début du XVe siècle. Orientée selon l'axe nord-sud, cette fortification avec des murs épais de deux mètres avait une forme ellipsoïdale. À partir de 1440, Iancu de Hunedoara, le propriétaire, commença les travaux de transformation de cette fortification. Le nouveau château, bâti en style gothique, privilégia la fonction militaire de l'ancienne fortification, tout en recevant quelques unes des caractéristiques d'un château de plaisance. Du vivant de Iancu de Hunedoara, les travaux ont connu deux étapes. Pendant la première étape, de 1440 à 1446, les efforts des bâtisseurs se sont concentrés sur la fonction militaire du château. Au cours de la deuxième étape, déroulée à partir de 1446 (date à laquelle Iancu de Hunedoara devint régent du royaume de Hongrie) et jusqu'à la mort du propriétaire (en 1456), la fonction château de plaisance s'est vue privilégiée. Au fil des siècles, le château a été la propriété de plusieurs princes de Transylvanie, dont Mathias Corvin, Gabriel Bethlen ou bien Mihály Apafi Ier. Ces propriétaires ont procédé à des travaux d'agrandissement, dont les plus importants ont été faits au cours de la deuxième moitié du XVe siècle, au XVIe siècle et au XVIIe siècle. Les premiers grands travaux de restauration ont été faits au XIXe siècle. Le château abrite plusieurs fresques datant du XVe siècle au XVIIe siècle. Dans la cour intérieure il y a une fontaine profonde de 30 mètres. La légende veut qu'elle ait été creusée pendant 15 ans par des prisonniers turcs auxquels on avait promis de les libérer s'ils trouvaient de l'eau. Toujours selon la légende, la promesse n'a pas été tenue.
  • les vieilles usines de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle