Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Livada

Livada

Livada est une ville roumaine du comté de Satu Mare, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-ouest.

La ville de Livada est située dans le nord-est du judeţ, dans la plaine du Someş, sur les rivières Racta et Egher, affluents de la Tur, à 28 km à l'ouest de Negreşti-Oaş et à 24 km au nord-est de Satu Mare, le chef-lieu du judeţ.

La municipalité est composée de la ville de Livada et des villages suivants: Adrian, Dumbrava, Livada Mică.

 La première mention écrite du village de Livada date de 1270 comme fief de la famille Móric.

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire.

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Livada intègre le comitat de Szatmár (Szatmár vármegye).

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie au Traité de Trianon.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944, période durant laquelle sa communauté juive est exterminée par les nazis. La commune a souffert des combats qui se sont déroulés sur son sol en octobre 1944 entre forces soviétiques et allemandes. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale au traité de Paris en 1947.

Livada a obtenu le statut de ville le 21 juillet 2006.