Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Negreşti-Oaş

Negreşti-Oaş

Negreşti-Oaş est une ville roumaine du comté de Satu Mare, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-ouest. Negrești-Oaș est le centre du pays de Oaş (Ţara Oaşului).

La ville de Negreşti-Oaş est située dans le nord-est du judeţ, à la limite avec le judeţ de Maramureş, sur le cours supérieur de la Tur, entre les Monts Igniş à l'est et les Monts Oaş au nord, à 56 km à l'ouest de Sighetu Marmaţiei et à 48 km au nord-est de Satu Mare, le chef-lieu du judeţ.

Negreşti-Oaş est le centre de la microrégion du pays Oaş, créée autour de la ville en 2006 et qui regroupe 10 communes.

La municipalité est composée de la ville de Negrești-Oaș et des villages suivants: Luna et Tur

La première occupation des lieux est très ancienne puisque la région a été le centre de la culture de Suciu de Sus à l'âge du bronze de nombreuses céramiques ont été découvertes lors de diverses campagnes de fouilles.

La première mention écrite du village de Negrești-Oaș date de 1490 sous le nom de Felshewfalw comme un domaine de la famille Móric mais il est fait mention du pays de Oaş bien avant dans une lettre du 17 octobre 1270 comme voie du sel entre la Marmatie et la Pannonie. Le pays de Oaș est aussi cité dans les chroniques de Grigore Ureche.

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire.

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Negreşti-Oaş intègre le comitat de Szatmár (Szatmár vármegye).

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie au Traité de Trianon.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944, époque durant laquelle son importante communauté juive est exterminée par les nazis. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale au traité de Paris en 1947.

La commune de Negrești-Oaș a connu un très important développement dans la seconde moitié du XXe siècle et a obtenu le statut de ville en 1964.