Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Râmnicu Vâlcea

Fișier:Actual RamnicuValcea CoA.png Râmnicu Vâlcea

http://www.haisavizitam.ro/poze/obiectiv/-595404884RAMNICU%20VALCEA.jpg

Râmnicu Vâlcea (ou Rimni-Vilcea en français) est une ville située au centre-sud de la Roumanie, dans le comté de Vâlcea, sur la rive droite de la rivière Olt. Elle est au confluent de l'Olt - qu'elle longe - et de son petit affluent: l'Olăneşti.

Elle dispose d'une position stratégique majeure: sur les contreforts collinéens des Carpates méridionales, elle est incontournable sur la E81 (La route nationale 7 appelée en Roumanie la DN7), route qui relie la capitale Bucarest(Bucureşti) à la ville de Sibiu. Cet axe principal du territoire roumain emprunte l'étroite vallée du cours moyen de l'Olt appelée "le defilé de la Tour rouge". Râmnicu Vâlcea en est la porte sud.

A 185km de Bucarest et 100km de Sibiu, la ville abrite une population de 111 437 habitants selon le référendum du 1er juillet2004.

Elle constitue une ville carrefour de moyenne importance dont l'activité urbaine repose essentiellement sur sa fonction administrative de chef-lieu de "département" (judeţ) et sur la présence du groupe industriel Oltchim. Elle est aussi proche de plusieurs stations de cure thermale dont les plus reputées sont celles de Călimăneşti-Căciulata et celles de Băile Govora.

Il n'existe aucune source historique témoignant d'une occupation humaine sur le site de Râmnicu Vâlcea pendant les débuts de l'Antiquité.

Le site dace de Buridava le long de la Via Traianus semble constituer la première trace d'implantation humaine dans le secteur de Râmnicu Vâlcea. Dès la conquête de la Dacie par les romains en 105-106 après J.C., Buridava constitue un castrum pour les troupes auxiliaires de l'empire.

La ville est citée pour la première fois le 4 septembre1388.