Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Sebeş

Fișier:Coa Sebes RO.gifSebeş

Sebeş est une municipalité du comté de Alba, dans le sud de la Transylvanie.

La ville se trouve dans la vallée du Mureş et elle enjambe le Sebeş. C'est le carrefour de deux routes principales roumaines: la E 68-DN 1 (reliant Sibiu à Deva) et la E 81-DN 7 (venant de Sibiu et allant vers Alba-Iulia et Cluj) et le terminus nord de la route Transalpina.

La ville est située à 15 kilomètres au sud du chef-lieu Alba Iulia, elle administre également les villages suivant :

  • Petreşti à 3,5 km au sud
  • Lancrăm à 2 km au nord
  • Răhău à 6 km à l'est.

La première trace d'habitation est un village rural de Roumains et de Petchenègues qui était situé à l'est de la ville actuelle. Mais la ville en elle-même a été fondée par des colons allemands (considérés plus tard comme Saxons de Transylvanie mais provenant en réalité de la région Rhin-Moselle) dans le Royaume de Hongrie au cours de la 2e partie du XIIe siècle. Elle devint par la suite une importante cité de la Transylvanie médiévale. Ses murailles ont été renforcés après les invasions Tartares de 1241-1242, mais la ville fut occupée en 1438 par l'Empire ottoman. Le voïvode de TransylvanieJean I de Hongrie meurt à Sebeş en 1540. La diète transylvaine se réunit dans la ville en 1546, 1556, 1598 et 1600. Le lieu de la réunion, la « maison Zápolya » est aujourd'hui un musée.

Après la "Grande Unification" de la Roumanie en 1918, le maire de la ville était Lionel Blaga, le frère du poète-philosophe roumain Lucian Blaga, qui est né dans le village voisin Lancrăm.