Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Sinaia

Fichier:Coa sinaia ro.pngSinaia 

Sinaïa est une ville du nord-ouest du comté de Prahova, dans la région historique de Valachie et dans la région de développement du Sud.

A la limite du judeţ de Dâmboviţa, cette ville est située dans la vallée de la Prahova, entre les Monts Bucegi à l'ouest et les Monts Baiu à l'est. Sinaia, à 45 km au sud de Braşov et à 63 km au nord-ouest de Ploieşti (le chef-lieu du judeţ) est un des lieux de villégiature les plus réputés de Roumanie et a accueilli, à la suite de la famille royale, les plus illustres personnalités du pays. C'est d'ailleurs dans la vallée de la Prahova que se trouvent les stations de ski les plus renommées. Sinaia, à 142 km de Bucarestest souvent nommée la perle des Carpates pour les beautés naturelles qui l'entourent.

La température moyenne y est de 8 °C (janvier : -4 °C, juin : 15 °C). Il tombe en moyenne 900 mm de pluie par an (étés assez pluvieux). La neige est présente de novembre à avril en général.

La première mention écrite de la ville date de 1581, date à laquelle est signalée la présence de l'ermitage Saint-Nicolas. En 1690, le prince Mihail Cantacuzino y fonde un monastère qui est nommé Sinaïa d'après le Mont Sinaï, en Égypte.

C'est à la fin du XIXe siècle que Sinaia prend réellement son essor, lorsque le roi Charles Ier de Roumanie y fait édifier un château de plaisance. En 1880, Sinaia obtient le statut de ville. De nombreuses résidences y sont édifiées, on construit un château pour le prince héritier Ferdinand et son épouse Marie, un casino, une gare sur la toute nouvelle ligne de chemin de fer.

Après la prise du pouvoir par les communistes et le départ en exil du roi Michel Ier de Roumanie, le château royal et ses dépendances deviennent propriété de l'État et sont réservés aux dignitaires du nouveau régime.

Lieux et Monuments:

  • Le château de Peleş, l'ancienne résidence royale édifiée de 1875 à 1883 pour le roi Charles Ier de Roumanie, d'une valeur inestimable, représente la plus grande attraction touristique de la zone.
  • Le palais Pelişor qui se trouve tout près de là, bâti de 1875 à 1902 pour le prince héritier Ferdinand.
  • La villa Luminiş (1923-1926), lieu de villégiature de Georges Enesco, le grand musicien.
  • Le monastère Sinaia (1690-1695), qui a donné son nom à la ville.
  • Le Casino, de 1912.
  • La Gare royale, de 1913, halte sur la ligne de l'Orient-Express, où fut assassiné en 1933, le Premier Ministre Roumain, Ion G. Duca par les légionnaires fascistes de la Garde de fer.
  • Le parc naturel des Monts Bucegi.