Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Slatina

Fișier:Actual Slatina CoA.png Slatina

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/ro/thumb/3/3f/Monumentul_Eroilor_Martiri_ai_Rev._din_1989_din_Slatina.jpg/800px-Monumentul_Eroilor_Martiri_ai_Rev._din_1989_din_Slatina.jpg

Slatina est une ville industrielle roumaine, chef-lieu du comté de Olt, en Valachie, dans la région de développement du sud-ouest. Elle est située sur l'Olt, à 200 km à l'ouest de Bucarest.

La ville de Slatina est située dans le nord du judeţ, sur les terrasses alluviales de la rive gauche de l'Olt, dans la zone de contact entre les collines du Piemontul Getic et la grande plaine de Valachie (Câmpia Olteniei). Au cours de son histoire, Slatina 'est développée vers l'est et le sud. Slatina appartient à la Grande Valachie (Munténie) mais se trouve à sa limite avec la Petite Valachie (Olténie), l'Olt servant de délimitation traditionnellement.

La commune se compose de la ville de Slatina elle-même et du village de Cireaşov.

Slatina se trouve à 50 km au nord-est de Craiova, à 70 km au sud-ouest de Piteşti et à 192 km par la route de Bucarest.

La température moyenne est de 10,7 °C et les précipitations moyennes de 515 mm.

Le record de chaleur enrégistré à Slatina date d'août 1952 avec une température de +40,5 °C et le record de froid de janvier 1942 avec une température de -31 °C.

Le site de Slatina a été occupée dès l'Antiquité. Les fouilles archéologiques effectuées dans le territoire communal ont démontré les traces de deux établissements de l'époque romaine. On a ainsi trouvé des monnaies impériales et des poteries sigillées.

La ville de Slatina est mentionnée pour la première fois dans un document officiel émanant de la cour de Vladislav Ier de Valachie (Vladislav Ier Vlaicu), en date du 20 janvier 1386. Le document établit que les marchands de la ville de Braşov, en Transylvanie, n'auront pas à payer de droits de douane en passant le pont sur l'Olt à Slatina.

En 1522, la ville est le théâtre d'une bataille importante entre l'armée de Radu V de la Afumaţi et les Ottomans lors de sa prise du pouvoir.

En 1821, le chef des révoltes contre les voïvodesphanariotes, Tudor Vladimirescu rencontre à Slatina Iancu Jianu, chef des guerriers haïdouks.

La ville, chef-lieu du judeţ de Olt durant l'Entre deux-guerres, voit son rôle administratif s'accroître lorsqu'en 1950, le judeţ de Romanaţi (dont le chef-lieu était Caracal) disparaît et que son territoire entre dans la juridiction de Slatina.

Monuments:

Slatina possède quelques monuments intéressants parmi lesquels :

  • l'église Sf.Treime datant de 1645, remaniée en 1729;
  • la cathédrale de 1782;
  • le bois de Srehareţ contenant deux ermitages, le monastère Clocociov fondé par neagoe Basarab V, reconstruit en 1594, puis en 1645 et le monastère Srehareţ datant des années 1665-1672;
  • certaines constructions de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle comme le lycée, l'hôtel de ville, le musée ou la succursale de la Banque Nationale.

Le seul musée de la ville est le Musée du Judeţ, avec une section historique et une section ethnographique.