Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Sărmaşu

Fișier:Coa Sarmasu MS RO.pngSărmaşu

Sărmaşu est une ville roumaine du comté de Mureş, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Centre.

La ville de Sărmaşu est située dans le nord-ouest du judeţ, dans la plaine de Transylvanie (Câmpie Transilvaniei), au bord du Pârâul de Câmpie, affluent du Mureş, à la limite avec le judeţ de Cluj et celui Bistriţa-Năsăud, à 40 km au nord-ouest de Târgu Mureş, le chef-lieu du judeţ.

La municipalité est composée de la ville de Sărmaşu et des sept villages suivants: Balda, Larga, Moruţ, Sărmăşel, Sărmăşel-Gară, Titiana et Vişinelu.

La première mention écrite de la ville date de 1329 dans un document de la cour du roi Charles Robert de Hongrie dans lequel elle est citée dans la liste des terres données à Ştefan Pojany. Elle apparaît de nouveau en 1348 dans un acte de donation à la famille Juc de la part du roi Louis Ier de Hongrie sous le nom de Terra Nobilium de Swk Sarmas.

La ville de Sărmaşu a appartenu au Royaume de Hongrie, puis à l'Empire d'Autriche et à l'Empire austro-hongrois.

En 1876, lors de la réorganisation administrative de la Transylvanie, Sărmaşu a été rattachée au comitat de Cluj (Kolozs).

C'est sur le territoire communal qu'a eu lieu en 1914 une des premières exploitaitons de gaz méthane en Europe après sa découverte en 1908.

La ville de Sărmaşu a rejoint la Roumanie en 1920, au Traité de Trianon, lors de la désagrégation de l'Autriche-Hongrie. La ville est restée roumaine en 1940 mais, lorsque la Roumanie a rejoint le camp allié en 1944, elle a été occupée par la Hongrie le 5 septembre 1944. Le 16 septembre, 126 Juifs de la ville furent massacrés par les fascistes hongrois.

Elle a appartenu au judeţ de Cluj jusqu'en 1968 où elle a rejoint le judeţ de Mureş. Elle a obtenu le statut de ville en 2003.