Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Târnăveni

Fișier:ROU Târnăveni COA.png Târnăveni

Târnăveni est une municipalité roumaine du comté de Mureş, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Centre.

La ville de Târnăveni est située au sud-est du judeţ, sur le plateau de Târnava (Podişul Târnavelor), sur la rivièreTârnava Mică, à 42 km au sud-est de Târgu Mureş, le chef-lieu du judeţ et à 20 km au nord de Mediaş, dans le judeţ de Sibiu.

La municipalité de Târnăveni est composée de la ville de Târnăveni elle-même et des trois villages suivants: Bobohalma, Botorca et Caştelnic.

La première mention écrite de la ville date de 1278 sous le nom de Terra Dychen Sent Marton mais, lors de fouilles archéologiques qui eurent lieu en 1925, des traces d'habitat néolithique ont été retrouvées ainsi que des quantités importantes de monnaies romaines qui supposent une occupation des lieux beaucoup plus ancienne.

En 1502, la ville, qui appartient au royaume de Hongrie, est mentionnée comme faisant partie du fief de Cetatea de Baltă, propriété d'Étienne III de Moldavie, puis de Pierre IV Rareş, princes de Moldavie. Les nombreuses vignes font alors la réputation de l'endroit appelé Weinland.

En1876, lors de la réorganisation administrative de la Transylvanie, elle devient le chef-lieu du comitat de Kis-Küküllő et profite d'un important essor urbain. Elle obtient le statut de ville en 1912. La découverte d'un gisement de gaz méthane accélère encore le développement de la cité (le gaz de ville est distribué dès 1915).

Après la chute de l'Empire austro-hongrois, en 1920, au Traité de Trianon, elle intègre le royaume de Roumanie. De 1940 à 1944, elle est de nouveau occupée par la Hongrie. L'importante communauté juive est détruite par les Nazis pendant la Shoah en juin 1944.

Târnăveni réintègre la Roumanie en 1945, change son nom de Târnava Sânmărtin pour son nom actuel. Le développement industriel s'accroît avec le régime communiste et en 1998, Târnăveni obtient le statut de municipalité.

Lieux et monuments:

  • Le musée municipal - bâti en 1962, présente des collections archéologiques du passé de la vallée de Târnăveni.
  • L'église uniate, bâtie en style gothique au XVe siècle
  • La cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité (Sfântul Treime)
  • L'église orthodoxe Saint Georges (Sfântul Gheorghe)
  • L'église catholique-romaine
  • La forêt "Corona"