Alba, Arad, Argeş, Bacău, Bihor, Bistriţa-Năsăud, Botoşani Brăila, Braşov ,Buzău, Călăraşi, Caraş-Severin, Cluj, Constanţa, Covasna, Dâmboviţa, Dolj, Galaţi, Giurgiu, Gorj, Harghita, Hunedoara, Ialomiţa, Iaşi, Ilfov, Maramureş, Mehedinţ, Mureş, Neamţ, Olt, Prahova, Sălaj, Satu Mare, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiş, Tulcea, Vaslui, Vâlcea, Vrancea
Roumanie pour des vacances extraordinaires
Home » Orşova

 Fișier:Coa Orsova.jpg Orşova

Orşova est une ville du comté de Mehedinţi, en Olténie, dans le Sud-Ouest de la Roumanie. Le secteur primaire est représenté notamment par l'extraction de granite et de chrome, l'industrie par la production d'énergie électrique, la construction navale et le textile. La ville est aussi un port du Danube.

La ville d'Orşova est située dans l'ouest du judeţ, à la limite avec le judeţ de Caraş-Severin, sur la rive gauche du Danube, à son confluent avec la rivière Cerna, dans les Portes de Fer.

La préfecture du judeţ, Drobeta Turnu-Severin se trouve 28 km à l'est. La ville est environnée par la Serbie au sud et les Monts Almăj au nord.

Orşova est située dans la partie du judeţ qui faisait partie autrefois du Banat.

La première mention écrite de la ville date de 1150 sous le nom d'Ursua amis Orşova était déjà un port et un castrum à l'époque romaine sous le nom de Dierna, dans la province de Dacie, plus précisément en Dacia Malvensis. Elle acquit le statut de ville en 193.

Le site fut occupé par des populations hongroises dès le Xe siècle (un site funéraire datant de cette époque ayant été découvert). Elle fut le théâtre de la victoire du roi Ladislas Ier de Hongrie sur les Coumans et elle resta pendant le Moyen-Âge un point fortifié sur la frontière du Royaume de Hongrie.

En 1522, avec sa conquête par Soliman le Magnifique commença la période ottomane de son histoire. A partir de 1687, elle fut âprement disputée par l'Empire d'Autriche à l'Empire ottoman et changea de mains de nombreuses fois jusqu'en 1791 où elle redevint hongroise au Traité de Sistova.

En 1920, au Traité de Trianon, elle devient roumaine, obtient le statut de ville en 1923, et, en 1968, lors de la réforme administrative, elle intègre le judeţ de Mehedinţi.

À l'occasion de la construction du barrage des Portes de Fer, la ville basse (la ville ancienne) est noyée et reconstruite sur les premières hauteurs des Monts Altăj.

Lieux et monuments:

  • Monastère Sainte Anne (Sfânta Ana), construit sur une hauteur au-dessus de la ville entre 1936 et 1939.
  • Église catholique, construite en 1966-1972.
  • Église Saint Nicolas (Sfant Nicolae) de 1746.
  • Viaduc Seracova